Daniel Lebier expose une sélection de ses peintures à Château Le Fresne à Douadic, jusqu’au 1er novembre. © Photo NR

Château Le Fresne accueille un hôte de marque : l’artiste Daniel Lebier, au parcours riche et à l’inspiration qui l’est tout autant. Des œuvres de grand format, abstraites, mais le peintre connaît aussi le figuratif, qui sont témoins d’une démarche assoiffée, inassouvie et prolifique au fil des découvertes que réserve l’univers des arts plastiques.

Daniel Lebier raconte comment son histoire d’amour avec l’art a commencé. « C’est à l’école primaire, dans l’encrier ; les copains m’avaient mis quelques morceaux de papiers en boule, ce qui a fait que j’ai fait un énorme pâté sur ma feuille immaculée. Ça m’a valu une terrible punition, celle de défiler dans toutes les classes de l’école avec, en sandwich, le panneau de l’œuvre involontaire formée par la tâche en question ; rires, étonnements, déclenchés par un tel spectacle m’ont mis sur les rails de ma vocation, soit les arts, le théâtre, la comédie et l’expression plastique. »

Mais le peintre ne s’en tient pas à cette expérience quasi-clownesque ; il a passé sa jeunesse dans le XVIIe arrondissement, à Paris, au milieu des impressionnistes ; a travaillé dans ses jeunes années pour Pierre Balmain ; a aussi fait partie d’une équipe de plasticiens pour la réalisation d’une fresque consacrée à Chagall commandée par le Metropolitan museum of art de New York…

Actuellement, il est le responsable de la galerie associative et municipale, l’Espace Mose, à la Roche-Posay (Vienne), où se succèdent les expositions de qualité. Cet artiste infatigable est un grand coloriste, possède une expression forte dans le geste, crée souvent avec la musique, le jazz. Toujours en projet, il travaille déjà à ses prochaines réalisations, avec la même flamme et sa muse qui ne prend jamais de vacances.
Voilà une bonne occasion de découvrir son œuvre à Château Le Fresne, les 19 et 20 septembre prochain ; vous pourrez le rencontrer tous les week-ends sur les lieux, et ce jusqu’au 1er novembre, l’exposition étant visible tous les jours.

Exposition de Daniel Lebier, peintures, visible du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h (19 h le dimanche), les samedis et dimanches, en présence de l’artiste, jusqu’à dimanche 1er novembre. Entrée libre.

Article paru dans la Nouvelle République le 18 septembre 2020.